Return to site

André-Yanne Parent, directrice générale

Série en vedette le samedi

· En vedette

Nom complet et titre

André-Yanne Parent, directrice générale

 

Courte biographie

Passionnée par la justice environnementale et soucieuse de donner aux gens les moyens de conduire le changement dans leur communauté, André-Yanne a rejoint l'équipe du Projet de la réalité climatique Canada en tant que directrice générale en mars 2019. André-Yanne Parent est titulaire d'une maîtrise en anthropologie de l'Université de Montréal. Élue à plusieurs conseils d'administration, elle est également l'une des cofondatrices de DestiNATIONS, une ambassade culturelle et artistique pour les Premières nations, les Inuits et les Métis à Montréal et a été nommée à la Commission canadienne pour l'UNESCO en éducation. André-Yanne a été sélectionnée dans le Top 30 Under 30 de La Presse. Elle a été directrice principale des opérations et de la philanthropie pour les communautés inuites et des Premières nations à Fusion Jeunesse. Sous sa direction, la programmation autochtone de Fusion Jeunesse a reçu l'édition 2017 du Prix Marcel Côté du Forum des politiques publiques pour son leadership dans l'amélioration des politiques publiques.

 

Pourquoi avez-vous rejoint le mouvement climatique / qu'est-ce qui vous a poussé à vous intéresser aux questions liées aux changements climatiques ?

Les jeunes ! Et être en accord avec ce que je promouvais auprès d'eux et elles. Laissez-moi revenir un peu en arrière. Je m'efforçais de donner aux jeunes autochtones les moyens de renforcer leur estime de soi et leur confiance en soi, de trouver un but et de rester à l'école. En tant que directrice principale d'une organisation caritative dans le domaine de l'éducation, j'ai eu le privilège de superviser le travail d'une fantastique équipe de coordinateurs.rices de projets dans 23 communautés autochtones, avec 7 Nations qui offrent des programmes à plein temps tout au long de l'année scolaire dans des domaines aussi diversifiés que l'intelligence artificielle, la création de jeux vidéo, les modes de vie sains, le design de mode, etc. Grâce à l'apprentissage par l'expérience, notre objectif était que ces jeunes, travaillant en équipe, réalisent que leur voix compte et qu'ils et elles méritent un siège - plusieurs sièges - à la table. Quel que soit le média utilisé, tous.tes les jeunes se sont penché.e.s sur les changements climatiques et l'urgence d'agir. Par exemple, ils.elles allaient créer un jeu vidéo dans lequel vous gagneriez des points en plantant des arbres et gagneriez le jeu si vous parveniez à négocier avec les entreprises responsables de la déforestation pour mettre fin au carnage. C'était incroyablement inspirant, et profondément lié à l'enseignement que j'ai également reçu dans le cadre de ma formation pour protéger la terre.

 

Quelle est la réalisation dont vous êtes fière ?

Faire partie de la famille du Projet de la réalité climatique est certainement l'une des réalisations dont je suis le plus fière ! J'ai été témoin en particulier de nos modèles d'engagement distribués qui sont vraiment en accord avec mes valeurs car

1) C'est un mouvement créé pour permettre aux gens de communiquer efficacement sur le climat en offrant une formation - l'éducation - et d'agir sur le climat de la manière la plus pertinente pour leur communauté

2) C'est un mouvement qui est fait pour encourager ses membres à construire des relations significatives les un.e.s avec les autres - comme nous le faisons pendant les formations, et même virtuellement sur le Reality Hub

3) C'est un mouvement qui s'appuie à 100% sur les gens, les Ambassadeur.rice.s du climat, pour s'approprier le contenu et le traduire d'une manière culturellement pertinente pour nos origines !

4) Faire partie d'une organisation qui lutte pour la justice climatique, s'élève contre le racisme systémique et travaille avec nos partenaires pour aider à démanteler les systèmes de suprématie blanche qui perpétuent la violence contre les Noirs, les autochtones et les personnes de couleur. Avec le risque de paraître ringarde, être témoin du dévouement, de l'engagement et de la proactivité dont chacun des Ambassadeur.rice.s du climat fait preuve à sa manière, je suis étonnée par leur passion. C'est vraiment inspirant ! Cette communauté mondiale m'a donné les moyens de m'affirmer en tant que militante climatique et m'aide à encourager les autres à trouver leur feu militant qui mérite d'être allumé !

 

Quel a été votre Geste de leadership le plus emblématique/mémorable ?

Si je dois vraiment en choisir un, ce serait d’avoir participé à la grande coalition qui a organisé la manifestation du 27 septembre 2019 à Montréal. J'ai beaucoup appris de tous.tes ceux et celles qui ont participé et j'ai noué de merveilleuses amitiés au cours de ce processus. C'était très encourageant de voir comment les gens - plus de 500 000 ! - ont répondu à l'invitation de la coalition et ont protesté pacifiquement pour exiger de nos élu.e.s des politiques climatiques ambitieuses. Être le maître de cérémonie du troisième jour de la formation à Minneapolis a été tout aussi mémorable... C'est si difficile de choisir !

 

Quelles sont les initiatives en matière de changements climatiques auxquelles vous participez actuellement ?

Notre toute première formation en ligne ! Le Programme d’Ambassadeur.rice.s du climat : Formation mondiale 2020, qui se tiendra du 18 au 26 juillet, vient d'être officiellement lancée pour mobiliser et développer le mouvement mondial des militant.e.s engagé.e.s dans la lutte contre la crise climatique. La formation du Programme d’Ambassadeur.rice.s a été pour moi l'une de ces expériences qui changent la vie et, en ce moment de distanciation physique, je suis très enthousiaste à l'idée que d'autres auront cette occasion de se joindre à notre famille d’Ambassadeur.rice.s du climat élevant nos voix pour le changement.

 

Selon vous, quel est le moyen le plus efficace pour les gens d'agir sur le climat ?

Il y a tant de façons d'agir sur le climat et tant de formes que cela peut prendre ! Tenir le micro et prononcer un discours puissant est une forme que nous voyons souvent, mais les personnes qui se trouvent dans les coulisses, qui ont traduit le discours, qui ont créé le design de l'invitation, qui font la vérification du son… Ils et elles contribuent tous et toutes à rendre cette action efficace. Trouver un moyen qui vous convient et qui vous passionne rendra vos actions engageantes et, de facto, efficaces. Participer à une action locale, communautaire, la rend également durable sur le plan personnel, car nous partageons les responsabilités avec d'autres tout en agissant pour le climat, en élevant l'ambition locale et en établissant des relations significatives. La crise climatique exige un changement structurel et, pour ce faire, nous devons sensibiliser les Canadien.ne.s à la crise climatique, mais aussi aux solutions dont nous avons besoin dans nos politiques publiques. Faire une présentation est un moyen efficace de sensibiliser les gens et de leur donner les moyens de prendre des mesures (urgentes). Les récits sont l'un des moyens les plus efficaces de relier les gens entre eux, de créer plus d'empathie et de solidarité. Lorsque les gens partagent leurs histoires, ils et elles sont également capables de reconnaître qu'il n'est pas nécessaire d'être un.e scientifique pour parler de l'impact de la crise et qu'il n'est pas nécessaire de travailler à plein temps pour une organisation caritative environnementale pour être un.e militant.e du climat.

 

Qu'est-ce qui est un fait amusant à votre sujet ?

Je ne sais pas comment sauter. En fait, je descends quand je saute !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK