Return to site

Aandrianna Jacob, stagiaire de recherche

Série en vedette le samedi

· En vedette

Nom complet et titre

Aandrianna Jacob, stagiaire de recherche

Courte biographie

Aandrianna est une étudiante internationale de troisième année à l'Université McGill, avec une double spécialisation en sciences politiques et en théâtre. Elle est une personne énergique et pétillante qui aime la décoration et le design et qui a un faible pour les animaux. C’est pourquoi elle fait du bénévolat dans des refuges pour animaux ! Elle a passé la plus grande partie de ma vie au Moyen-Orient et en Asie, ce qui a vraiment suscité son intérêt pour la politique en raison des changements politiques majeurs qu'elle a connus en vivant dans ces régions, comme le Printemps arabe et le coup d'État militaire thaïlandais de 2014. Dans l'ensemble, elle est très enthousiaste à l'idée de travailler chez Le Projet de la réalité climatique Canada cet été, et espère apprendre beaucoup de choses pendant son séjour ici.

Pourquoi avez-vous rejoint le mouvement climatique / qu'est-ce qui vous a poussé à vous intéresser aux questions liées aux changements climatiques ?

J'ai commencé à m'intéresser aux questions liées aux changements climatiques en raison de ma formation en sciences politiques, et plus particulièrement de mon intérêt pour les droits de l'homme, et de mon expérience au Moyen-Orient et en Asie. Je me suis rendue compte que si un véritable effort n'était pas fait pour remédier aux changements climatiques, de nombreux endroits où j'avais vécu deviendraient inhabitables, ce qui a provoqué un changement de perspective de ma part. Ce qui était autrefois une question purement environnementale, à mes yeux, est devenu une question de droits de l'homme qui menace les moyens de subsistance de millions de personnes. En apprenant plus sur ces questions, je me suis rendue compte que les changements climatiques devrait vraiment être une priorité pour la plupart des gens.

Quelle est la réalisation dont vous êtes fière ?

Honnêtement, ma plus grande fierté est d'avoir obtenu ce stage au sein du Projet de la réalité climatique Canada. McGill est une école extrêmement compétitive et je suis extrêmement reconnaissante d'avoir été choisie pour cette opportunité, et de travailler avec des personnes aussi formidables et passionnées sur un sujet qui me tient vraiment à cœur.

Quelles sont les initiatives en matière de changements climatiques auxquelles vous participez actuellement ?

En dehors de mon travail au sein du Projet de la réalité climatique Canada, j'essaie d'être aussi durable et écologique que possible dans ma vie personnelle, que ce soit en apportant des sacs de légumes réutilisables à l'épicerie, en utilisant les transports publics, ou en m'assurant de soutenir les entreprises qui sont respectueuses de l'environnement, en particulier dans le secteur de la beauté et de la mode.

Selon vous, quel est le moyen le plus efficace pour les gens d'agir sur le climat ?

Je pense qu'agir dans sa vie personnelle est ce sur quoi nous avons le plus de contrôle, et c'est une bonne façon de commencer. Demandez-vous si les achats que vous faites pourraient être plus respectueux de l'environnement et votez avec votre portefeuille. Par exemple, participez-vous à la mode rapide ? À part cela, vous pouvez parler à vos représentant.e.s locaux.ales pour attirer l'attention sur les questions climatiques et initier le changement.

Qu'est-ce qui est un fait amusant à votre sujet ?

J'aime beaucoup l'acte de création, du tricot au dessin en passant par les projets de bricolage et la pâtisserie. Fabriquer quelque chose à partir de rien est incroyablement satisfaisant et plus respectueux de l'environnement que d'acheter les équivalents commerciaux !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK