Return to site

Curt Hull, Mentors Leaders

Série en vedette le samedi

· En vedette

Je suis un ingénieur professionnel. Avant de m'impliquer dans le changement climatique, j'ai travaillé pendant 25 ans à la gestion de la qualité pour une entreprise de conception et de fabrication de produits électroniques en pleine expansion. J'ai changé de carrière en 2007 pour travailler sur le changement climatique. Avec Climate Change Connection, je travaille à l'éducation des Manitobains sur le changement climatique et sur l'atténuation et la résilience. Je travaille avec des groupes impliqués dans le transport actif, le transport public, les bâtiments durables, l'énergie durable et l'alimentation et l'agriculture locales. Je suis consultant en durabilité auprès d'Engineers Geoscientists Manitoba. Je travaille également sur des projets de durabilité avec les communautés des Premières nations du nord du Manitoba. Je fais partie du conseil d'administration du Projet Réalité Climatique Canada.

 

Pourquoi avez-vous rejoint le mouvement climatique / qu'est-ce qui vous a poussé à vous intéresser aux questions liées aux changements climatiques ?

Je suis depuis longtemps préoccupé par les impacts que les humains ont sur l'environnement de la planète. Mais je pense que deux événements ont vraiment focalisé ma préoccupation environnementale sur le changement climatique et sur ce qu'il signifie pour l'avenir de mes enfants : Le premier a été un reportage au début des années 2000 sur le rétrécissement de la calotte glaciaire polaire. (Cela semble important, pourquoi n'y a-t-il pas plus de gens qui en font tout un plat ?) Et le second a eu lieu en 2006, après avoir vu "Une vérité qui dérange" au théâtre. (Mec, on est dans le pétrin.) Dans les 8 mois qui ont suivi la projection de ce film, je ne travaillais plus dans le secteur manufacturier mais à plein temps sur l'éducation et l'action en matière de changement climatique.

 

Quelle est une réalisation dont vous êtes fier ?

Il y a quelques années, j'ai travaillé avec le groupe de défense "Functional Transit" de Winnipeg et la section locale de l'Amalgamated Transit Union pour faire venir le gourou du transport en commun Jarrett Walker à Winnipeg. Pendant son séjour, nous lui avons donné l'occasion de partager ses connaissances : présentations publiques, réunions et ateliers avec des conseillers municipaux, des responsables de Winnipeg Transit et des citoyens concernés. Cela a semblé changer la façon de penser à ce qu'est un bon transport en commun - se concentrer sur un service fréquent plutôt que de se contenter de respecter les horaires et de couvrir les zones impossibles à desservir. Cette réflexion fait désormais partie du plan directeur des transports en commun de Winnipeg. Et il y a quelques semaines à peine, j'ai remarqué le bus Blue Route dans une rue de Winnipeg - la première ligne de bus axée sur un service de 10 minutes - et le début d'un réseau de transport en commun à service fréquent pour Winnipeg.

Quelles sont les initiatives en matière de changement climatique auxquelles vous participez actuellement ?

 

Quelles sont les initiatives en matière de changement climatique auxquelles vous participez à présent ?

Climate Change Connection travaille avec quatre autres organisations de la Manitoba Climate Action Team (Na na na na na na na na CAT Man !). Nous travaillons avec des leaders communautaires pour développer "Manitoba's Road to Resilience" : A Community Climate Action Plan for a Fossil Fuel Free Future" (Plan d'action communautaire sur le climat pour un avenir sans combustibles fossiles). Celui-ci diffère de ceux que les gouvernements ont mis en place. Les plans gouvernementaux n'ont pas l'urgence et l'ampleur du travail nécessaire pour nous amener à zéro émission. À l'heure actuelle, c'est à la société civile (la communauté) de penser à ce niveau et de montrer la voie. Nous pouvons "penser l'impensable" ou au moins "l'impraticable actuel". Je suis enthousiaste à l'idée d'élaborer un plan pour un avenir positif, et nous y croyons, sans combustibles fossiles.

 

Selon vous, quel est le moyen le plus efficace pour les gens de prendre des mesures en faveur du climat ?

Pour nous préparer au changement climatique et y faire face, nous devons renforcer notre résilience - nous devons subvenir nous-mêmes à nos besoins essentiels sans recourir aux combustibles fossiles. Cela signifie que : Nourriture - Pouvez-vous nourrir votre famille avec des aliments cultivés localement sans engrais synthétiques ou diesel pour les machines ? Logement - Pouvez-vous chauffer votre maison à un prix abordable sans gaz naturel ? Transport - Pouvez-vous vous rendre là où vous devez aller sans essence ni diesel ? (Au Manitoba, notre électricité provient de l'hydroélectricité, ce qui nous aide à relever ces défis). Tout d'abord, les gens doivent se poser sérieusement ces questions et faire tout leur possible pour y parvenir par eux-mêmes. MAIS ils doivent aussi voir ce qu'ils ne peuvent pas faire sans l'aide du gouvernement. Ils doivent s'assurer que leurs représentants élus savent que nous avons besoin qu'ils élaborent une politique audacieuse pour nous aider à faire les choses que nous ne pouvons pas faire seuls. Il est vraiment utile de s'impliquer dans des groupes de défense pour obtenir un soutien et un accompagnement.

 

Qu'est-ce qu'un fait amusant à votre sujet ?

Quand j'étais beaucoup plus jeune, j'ai passé 5 mois à parcourir l'Europe tout seul à vélo. Je suis passé des musées d'art aux cathédrales, en passant par des sites historiques importants, sous ma tente ou dans des auberges, en lisant, en apprenant l'histoire et l'art, et en découvrant de nouvelles cultures (pour moi).

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK