Return to site

Lucas Czarnecki, Consultant en cartographie des données

Séries en vedette le samedi

· En vedette

Lucas (Luke) est un spécialiste des sciences sociales quantitatives avec une formation en psychologie politique. Il s'intéresse à l'amélioration de la façon dont les institutions publiques et privées collectent, communiquent et diffusent l'information auprès des citoyen.e.s. Lucas a obtenu une maîtrise en sciences politiques de l'Université de Calgary en 2019 et est un ancien membre de la Société internationale de psychologie politique. Parmi ses intérêts académiques, Lucas est passionné par la science de la communication scientifique ; en particulier pour comprendre comment la partisannerie politique influence les systèmes de croyances individuels ainsi que pour développer des stratégies de médiation de la polarisation politique. Lucas aime beaucoup de choses, notamment les chiens, la bonne science-fiction, les voyages et le magnifique réseau de parcs de l'Alberta!

Pourquoi avez-vous rejoint le mouvement climatique/qu'est-ce qui vous a poussé à être intéressé par les problèmes liés aux changements climatiques?

De nombreux évènements de la vie ont contribué à mon intérêt pour les changements climatiques. Cependant, deux d'entre eux sont les plus remarquables. Le premier a été mon exposition à la discipline de la psychologie politique et à sa vaste communauté d'universitaires et de chercheu.se.r.s. C'est au cours de ces années de formation que j'ai appris à comprendre comment les idéologies politiques façonnent et renforcent les systèmes de croyances. La seconde, a été la montée de l'autoritarisme et de la partisannerie négative dans les démocraties occidentales. Ce dernier point a renforcé mon inquiétude quant à la politisation de la connaissance scientifique. Je crois fermement que le système démocratique est capable de résoudre des problèmes tels que les changements climatiques, mais uniquement lorsque les citoyen.ne.s ont une compréhension et une acceptation communes du problème - même s'il.elle.s ne sont pas d'accord entre eux sur la meilleure façon d'agir! Ces intérêts et préoccupations m'ont conduit au Projet de la réalité climatique Canada.

Quelle est une réalisation dont vous êtes fier?

J'ai récemment terminé un vaste projet de recherche à l'Université de Calgary, qui a permis de créer une base de données accessible au public sur les élections provinciales, territoriales et fédérales au Canada. Je suis un fervent partisan des initiatives d'open source et de science ouverte et je suis toujours heureux de jouer un rôle qui élimine les barrières à l’accès à la connaissance. 

Quelles sont les initiatives en matière de changements climatiques auxquelles vous participez actuellement?

J’offre mes services de consultant aux leaders communautaires sur les stratégies de communication efficaces pour atténuer la polarisation politique sur les sujets liés à l'environnement. Je soutiens également l'initiative Defend Alberta Parks. 

Selon vous, quel est le moyen le plus efficace pour les gens d'agir pour le climat?

Je pense que la réponse dépend fortement de l'individu.e, car les gens apportent une variété de compétences et d'expériences différentes à toute initiative. Je pense donc qu'il est de notre intérêt collectif (et du rôle des organisations à but non lucratif comme le Projet de la réalité climatique Canada) d'adopter des stratégies qui permettent aux individu.e.s d'appliquer leurs connaissances et leurs compétences le plus efficacement possible. Cela dit, l'un des domaines dans lesquels nous pouvons tou.te.s faire la différence est celui de nos habitudes de consommation. 

Quel est un fait amusant à votre sujet?

J'étais dans l'équipe d'aviron de mon université (mais je n'étais pas très bon). Allez les Dinos!

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK