Return to site

Cinq astuces pour un voyage eco-responsable

Par Sarah Leduc

· Général

Réduire son empreinte carbone est un enjeu primordial pour préserver l’environnement et conserver les précieuses ressources de notre planète. Le voyage étant une source de pollution importante1, il est essentiel de repenser nos manières de faire pour diminuer les effets néfastes de l’industrie touristique. Mais comment voyager tout en minimisant notre impact environnemental? Voici quelques conseils pour adopter un tourisme plus conscient et diminuer son empreinte carbone, notamment à l’étranger.

1. Opter pour des moyens de transport plus écologiques

Le tourisme de proximité est à prioriser pour limiter les longs trajets qui émettent beaucoup de gaz à effet de serre nocifs pour l’environnement. En effet, le transport est un élément qui pèse lourd dans la balance carbone de nos voyages. Alors, lorsque cela est possible, on évite de prendre l’avion pour se rendre à destination. Toutefois, si on souhaite partir à l’étranger et que le transport aérien est la seule option, voici certaines astuces pour réduire notre impact : voyager plus léger, choisir un siège en classe économique (une place en classe affaires a une empreinte carbone de près du double de celle d’un siège en classe économique en raison de occupé dans l’avion), prendre un vol direct et sélectionner une compagnie aérienne en fonction de leurs politiques en matière de responsabilité sociale et environnementale.

La manière de se déplacer dans la région visitée a également une incidence directe sur notre empreinte carbone. Le transport en commun s’avère une bonne option pour découvrir une ville, réduire son impact et faire des rencontres. En effet, en plus d’être plus économique, c’est beaucoup plus écologique qu’une location de voiture2. Cela permet aussi de découvrir le transport local de la région. En outre, il existe plusieurs applications qui offrent des options de covoiturage : une belle manière de s’immerger dans la culture locale!

Pour respecter l’environnement, le vélo et la marche sont à envisager. Ces modes de transport actifs permettent de découvrir la région où vous vous trouvez à votre propre rythme, d’éviter le trafic urbain et d’épargner l’environnement; ce sont définitivement des options optimales! Pour les plus sportifs, il est aussi possible d’essayer le cyclotourisme ou la longue randonnée.

2. Adopter le zéro déchet

Si vous adoptez déjà un mode de vie zéro déchet dans votre quotidien, continuez ces bonnes pratiques à l’étranger. Si vous êtes moins familier, voici quelques astuces pour limiter vos déchets à l’étranger (et chez soi!) :

- Avoir un sac réutilisable pour vos différents achats

- Apporter une bouteille d’eau réutilisable (et parfois un filtre) ainsi qu’un gobelet à café/thé

- Apporter des contenants réutilisables pour vos restants de nourriture

- Avoir une trousse de toilette écologique (savon en barre, dentifrice en poudre, etc.)

- Visiter les marchés locaux et les épiceries en vrac pour limiter les emballages plastiques

- Recycler lorsque possible

3. Manger local

Une belle manière de découvrir une autre culture est de déguster les saveurs de la région, alliant ainsi le plaisir à l’agréable. Pour ce faire, privilégiez les produits locaux et de saison pour réduire votre empreinte écologique et encourager l’économie locale. C’est aussi l’occasion d’encourager les petits restaurateurs de la région plutôt que d’investir dans les grosses chaînes polluantes. Puisque l’industrie agroalimentaire produit énormément de gaz à effet de serre, tentez également de diminuer votre consommation de produits issus de l’agriculture animale.

4. Privilégier des activités écoresponsables

Vélo, randonnée, snorkeling, musée, cours de cuisine… une panoplie d’activités s’offrent à vous pour un voyage plus écologique. Le tourisme de masse est bénéfique pour l’économie locale, mais apporte son lot d’enjeux néfastes pour l’environnement; ainsi, il importe de repenser nos choix d’activités. Plusieurs organismes locaux offrent des expériences culturelles qui ont un impact positif sur l’économie locale sans détruire les ressources environnementales. Si vous avez le choix entre un tour de VTT ou une randonnée guidée par un·e local·e, par exemple, optez pour la deuxième option pour profiter de la nature et sa tranquillité, rencontrer les gens locaux et réduire votre impact!

5. Encourager les artisans locaux

Qui n’aime pas rapporter des souvenirs de voyages pour se remémorer de beaux moments et partager avec ses ami·e·s et sa famille? C’est un incontournable lors d’un voyage à l’étranger, mais qui mérite une certaine réflexion. Oubliez les objets en plastique fait à base de pétrole par des multinationales et priorisez des souvenirs faits par des artistes de l’endroit, à l’aide de matériaux de la région. Vous encouragerez ainsi l’économie locale et accorderez certainement plus de valeur à ce souvenir. Nul besoin d’acheter excessivement; limitez votre consommation et encouragez local!

C’est en adoptant de nouvelles habitudes plus écologiques que nous inspirerons un tourisme durable, tous ensemble! Chaque geste simple fait toute la différence pour la planète.

Article rédigé par Sarah Leduc en collaboration avec Projet de la réalité climatique Canada. Retrouvez aussi l'article sur le site de Vaolo: https://vaolo.com/blog/cinq-astuces-pour-un-voyage-eco-responsable/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK