Return to site

Hope Moon, Chargée des Carrefours climatiques communautaires

 

Série en vedette le samedi

· En vedette

A propos de moi: J'ai grandi en Ontario et je vis en Nouvelle-Écosse depuis 4 ans. Je suis diplômée en sciences environnementales et études contemporaines, avec une mineure en développement durable. Au cours de mes études, je me suis spécialisée en éducation environnementale, cartographie des systèmes de transports équitables et dans l’analyse de la manifestation de la peur et les actions collectives pendant la crise climatique. Pour moi, il est important de toujours trouver de nouvelles façons de parler du changement climatique pour rendre cet enjeu plus accessible à un large public, et notamment au sein de diverses communautés locales et régionales.

Mon rôle: Je suis vraiment heureuse d'avoir rejoint l'équipe du projet de la réalité climatique climate Canada en tant que Chargée des Carrefours climatiques communautaires. Mon rôle est de fournir une expertise et des conseils pour soutenir l'action climatique citoyenne au niveau municipal, laquelle est ancrée dans une approche décentralisée, collaborative et ambitieuse pour résoudre la crise climatique grâce à la connaissance et à la responsabilité des politiques publiques. Mon rôle est de connecter les personnes entre elles et de soutenir les membres des Carrefours climatiques communautaires dans leurs initiatives auprès des municipalités, de la société civile et des citoyens concernés par les changements climatiques.

Pourquoi avez-vous rejoint le mouvement climatique/qu'est-ce qui vous a poussé à être intéressée par les problèmes liés aux changements climatiques? 

Je me suis intéressée aux questions de changement climatique dès mon plus jeune âge - en fait, à partir d'un livre pour enfants sur le changement climatique que j'ai acheté lors d'un salon du livre. J'ai toujours beaucoup aimé les documentaires sur la nature et j'ai eu l'impression qu'il n’était pas bien pour nous, en tant qu'humains, d'imposer les effets du changement climatique causé par l'homme à des animaux plus «innocents». Maintenant que j'ai grandi, cette idée centrale me semble toujours très vraie. Des animaux «innocents», et de nombreuses personnes, souffriront des effets du changement climatique à cause des choix que quelques-uns ont faits. Je me sens attirée par les questions climatiques en raison du désir d'aider à réparer les torts du passé pour avoir un avenir meilleur.

Quelle est la réalisation dont vous êtes fière ? 

Je suis fière d'avoir aidé à organiser de nombreuses grèves et rassemblements étudiants autour du changement climatique et des droits des Autochtones pendant mes études (il n'y a pas si longtemps !) et même d'avoir pris la parole lors de la légendaire journée de grève mondiale de 2019.

Quelles sont les initiatives en matière de changements climatiques auxquelles vous participez actuellement ? 

Je suis actuellement impliquée dans divers groupes et projets communautaires qui travaillent sur des problèmes qui ne sont pas directement liés à la crise climatique, mais qui y répondent toujours de manière systémique. Il s'agit notamment de soutenir des initiatives liées à la justice alimentaire et aux droits des migrants, au logement abordable et à la justice raciale.

Selon vous, quel est le moyen le plus efficace pour les gens d'agir pour le climat ?

Je pense que les gens doivent réfléchir à ce qui les intéresse, à ce dans quoi ils sont bons et aux besoins de leur communauté. Cela garantit que les gens maintiennent leur dynamisme et utilisent leurs compétences au mieux de leurs capacités pour être en mesure de combler les lacunes là où cela est nécessaire. Je pense aussi que, même si cela semble contre-intuitif, ralentir est un moyen très important d'agir. Par ralentir, je veux dire prendre le temps de réfléchir à combien vous consommez, à votre style de vie, à quel point vous êtes complice des systèmes d'oppression et du capitalisme, et comment vous pouvez créer un espace pour avoir des conversations avec les autres sur notre façon de vivre. Un autre monde est possible, mais à quoi ressemblera-t-il ?

Quel est un fait amusant à propos de vous ?

Un fait amusant à mon sujet est que j'aime regarder la télé-réalité et faire du crochet ! J'ai crocheté tous mes cadeaux de Noël l'année dernière et je le fais généralement en regardant des émissions de la télé-réalité.

 

 

 

 

 

 

 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK