•  

    L'action climatique à travers l'art.

     

    Cette année, pour la première fois, la branche canadienne du Projet de la réalité climatique a participé au projet international intitulé « Quand, c’est maintenant » pour sensibiliser à l'urgence climatique, à travers des créations visuelles et littéraires originales. Le projet est un appel passionné pour mettre en lumière l'urgence d'imaginer un monde durable et exprimer sa solidarité avec les populations les plus vulnérables au changement climatique. En effet, les effets de la crise climatique se font déjà ressentir et l'art est un outil puissant pour partager les histoires liées à ces changements.

  • Le concept

    Dans le but de créer un espace pour les voix des citoyen·ne·s à travers l'expression artistique et de défier les décideurs politiques, le projet comprend la création de peintures murales publiques sur trois continents, une série transnationale d'ateliers de poésie et une installation à la COP27. Le projet est un appel passionné pour mettre en lumière l'urgence d'imaginer un monde durable et exprimer sa solidarité avec les populations les plus vulnérables au changement climatique. En effet, les effets de la crise climatique se font déjà sentir et l'art est un puissant outil de partage de ces histoires.

      

    L'originalité et la force de la campagne « Quand, c’est maintenant » réside dans son recours à l’art, à la poésie et à l'activisme afin de raconter des histoires personnelles à portée universelle pour parler du changement climatique. Ainsi, grâce à cette campagne, la créativité et l’activisme se rencontrent dans le cadre d’une collaboration planétaire et créent un espace d'échange et de dialogue pour apporter des solutions aux enjeux liés à la crise climatique.

      

    L'objectif du projet est aussi de permettre d’insister sur la nécessité qui incombe aux dirigeant·e·s mondiaux de s’attaquer aux problèmes et aux dommages liés au changement climatique subis par les pays les plus vulnérables. En utilisant l'art pour connecter des communautés, la campagne vise à interpeller les leaders internationaux, qui se réuniront lors de la 27e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP27) plus tard cette année à Charm el-Cheikh, en Égypte.

    Une collaboration mondiale

    La campagne « Quand, c’est maintenant » est le fruit d’un travail de collaboration entre les bureaux du Projet de la réalité climatique en Afrique, au Canada et aux Philippines. A travers l’art, les trois branches ont réussi à construire des dialogues créatifs ayant une résonance universelle et des relations consolidées par la solidarité et la compassion. La campagne « Quand, c’est maintenant » est également soutenue par le Forum de la Vulnérabilité Climatique, l'Institut pour le climat et les villes durables (ICSC) et The Agam Agenda.

     

    « Quand, c’est maintenant » inclut divers ateliers comme celui de « Poètes pour le climat », un projet collaboratif entre les branches des dialogues pour le climat et le Projet de la réalité climatique, qui vise à fournir une plate-forme pour exprimer l'urgence d'agir face à la crise climatique, en soulignant ses conséquences dans différentes régions du monde et en proposant solutions.

     

    Ces ateliers virtuels se sont concentrés sur l'écriture de poèmes courts mais éloquents sur la relation que l’homme entretient avec certaines biorégions comme les forêts, les déserts et les zones arides, les îles et les zones côtières, la toundra et les montages ou encore l’eau douce. Inspiré par « Poètes pour la science », un recueil de poésie créé en collaboration avec la poétesse et essayiste Jane Hirshfield, qui explore les liens entre la poésie et la science, « Poètes pour le climat » rassemble les mots et les perspectives d'artistes aux Philippines, au Canada et Afrique pour créer des poèmes-cailloux formés de trois ou quatre lignes seulement.

     

    Cette forme poétique courte est inspirée d’un module d’enseignement développé par la célèbre poétesse philippine Marjorie Evasco. Ces poèmes visent à capter l'imagination des dirigeant·e·s et contribuent à amplifier le mouvement pour l'action climatique et la justice dans le monde. Des poètes chevronnés ont servi de mentors pendant ces ateliers, dont l’activiste et écrivain nigérian Nnimmo Bassey, reconnu pour son engagement en faveur de la protection de l’environnement et de la justice climatique. Au Canada, Joel De Villiers (alias Spaceman Dela), Charlene Winger Jones, Hayley Sales et Clémence Roy-Darisse ont contribué à ces ateliers de co-création, qui ont permis de rassembler des poètes, poétesses, slameur·euse·s, écrivain·e·s du monde entier.

  • Poètes pour le climat : série d'ateliers poèmes-cailloux

    Ces ateliers virtuels se concentreront sur l'écriture de poèmes courts mais évoquants au sujet de la relation entre l'humanité et des lieux bien définis comme des biorégions partagées de notre terre. Voici le planning indicatif des ateliers :

    Les forêts

    04 août 2022

    Les déserts et lieux arides

    11 août 2022

    Les Îles et Zones côtières

    18 août 2022

    Les Alpes et hautes terres/ prairies

    25 août 2022

    L'eau douce

    1 septembre 2022

  • Animateur·rice·s

    Charlene Winger Jones

    Charlene Winger Jones est une marcheuse de l'eau, elle marche pour l'eau. Il est de notre responsabilité à tous et toutes de prendre soin de l'eau. Elle a marché en forme de cérémonie tout au long du Bruce Trail, un sentier pédestre de 740 km utilisé par son peuple depuis des temps immémoriaux pour le commerce, à raison d'environ 20 km par jour et d'un engagement de 6 semaines. Elle participe également à des événements communautaires sur l'environnement et l'eau, en affirmant les droits des Autochtones, et fait partie du conseil héréditaire de Nawash en tant que chef de la famille Jones. Elle aime aussi faire de la poterie et assiste aux événements organisés par l'Alliance Bagida'waad. Elle est fière d'être une Ambassadrice de la réalité climatique formée à Minneapolis en 2019, et elle veux créer une plus grande sensibilisation à l'eau.

      

    Pour en savoir plus sur le parcours de Charlène : https://www.climaterealityproject.org/blog/climate-stories-water-precious-resource 

    Clémence Roy Darisse

    Clémence Roy-Darisse est une autrice, comédienne et metteure. Éco-concernée, elle intègre sa passion pour l’environnement et la justice sociale dans le fond et la forme de ses œuvres. D’abord formée pour jouer, (École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, Danielle Fichaud, Baccalauréat en théâtre à l’Université d’Ottawa) elle prend part à quelques productions et aborde la mise en scène. Elle obtient deux résidences de création pour sa pièce Profil, puis deux bourses de création pour son texte Laurence. En 2021, elle a été autrice en résidence au Théâtre de l’île afin d’écrire une pièce sur les éco-émotions. Finalement, Clémence travaille présentement sur une thèse portant sur le rôle du théâtre face à la crise climatique. Sa thèse porte sur le rôle du théâtre face à la crise climatique. Elle est aussi chercheuse affiliée au groupe de recherche sur l’art et l’écologie de la Société québécoise d’études théâtrales.

    Joel De Villiers (alias Spaceman Dela)

    Spaceman Dela s'est consacré à son art dès son plus jeune âge en offrant ce que certains appellent de la "poésie cosmique pour l'âme" et en dépeignant ses émotions les plus humaines et ses curiosités les plus étranges à travers sa musique. Reconnaissant ses capacités d'écriture uniques et son don pour utiliser les mots pour raconter des histoires, Joel utilise ses compétences créatives pour promouvoir la guérison et pratiquer l'introspection, couvrant un large éventail de sujets dans son domaine. Grâce à ses textes et à ses chansons, l'"homme de l'espace" vise à ramener les auditeurs sur terre et à aider à créer un collectif plus uni et plus conscient en encourageant l'expression, la vulnérabilité et la conscience de soi.

    Hayley Sales

    Hayley Sales est une auteure-compositrice-interprète et actrice américano-canadienne, ainsi qu'une Ambassadrice de la réalité climatique. Le premier album de Sales, Sunseed, est sorti le 19 juin 2007 ; les chansons "Keep Drivin" et "What You Want" ont atteint respectivement la 11e place du Japan Hot 100 et la 45e place du Canadian Hot 100. Son deuxième album, When the Bird Became a Book, est sorti le 21 juin 2010, et comprend des duos avec les musiciens G. Love et Donavon Frankenreiter. Sales est un grand défenseur de la préservation des océans depuis le début de sa carrière. Alors qu'elle vivait en Floride, elle a donné de nombreux concerts au profit de l'association The Sea Turtle Preservation. Plus récemment, elle a apporté sa contribution à la Surfrider Foundation en collaborant avec O'Neill Surf Company pour créer un T-shirt de charité dont tous les bénéfices sont reversés à la préservation des océans. En 2010, la chanson "Not In His Garden", avec Donavon Frankenreiter, a figuré sur la "Playlist For the Planet" de David Suzuki. Parmi ses autres activités caritatives, elle a participé à un documentaire pour le réseau W Network (CAN), "Making Waves.

  •  

    Lancement 2022 :

    Montréal,

    Johannesburg

    Ville d'Iloilo

     

    Le 15 juillet 2022 a marqué le lancement d'un projet artistique collaboratif sur trois continents avec la création d'une série de peintures murales en public des espaces à Montréal, au Canada, à Iloilo City, aux Philippines, et à Johannesburg, Afrique du Sud.

     

    Des artistes locaux d'Afrique, du Canada et des Philippines ont été mandatés pour créer des peintures murales inspirées de poèmes créés lors des ateliers « Quand, c’est maintenant ».

     

    Six graffeurs montréalais ont créé une série de murales en direct sur la rue Wellington, dans le quartier Verdun de Montréal, transformant l'artère animée en un studio d'art pop-up en plein air.

  • Les artistes

    Les créations de Moule, Sam'19, Tshoko, Louis Letters et La barquette sont l'expression de l'urgence de protéger le climat et d'imaginer un monde durable.

    Moule

    Moule est une artiste multidisciplinaire vivant à Montréal depuis quatre ans. Féminismes, justice sociale, écoféminisme, questions de genre et questions sexuelles, ses personnages sont communicateurs de messages socialement important. Tantôt divins et fantastiques, tantôt mous et en colères ses illustrations parlent, pleurent, représentent et luttent pour les femmes et les personnes oppressées par le système patriarcal.

    Facebook 

    La Barquette

    La barquette est une artiste émergente venant de l'île de la Réunion. Ses recherches artistiques multiples sont principalement tournées vers les questions de genre, le rapport à soi/aux autres, aux féminismes pluriels ainsi qu'à son rapport à la nature omniprésente depuis sa plus jeune enfance. Elle tente, par ses créations de retranscrire graphiquement des brides de couleurs et de joies qui lui sont essentielles pour se sentir plus à l'aise dans son quotidien

    https://www.laurabarquette.com/

    Louis Letters

    Louis Letters est passionné de typographie et de lettering. Connu pour son style singulier qu'il a développé au fil des années, les lettres sont mises à l'honneur dans la plupart de ses créations.

    Sam'19

    Sam'19 est une artiste autodidacte et multidisciplinaire vivant à Montréal depuis bientôt neuf ans. Sociologue de formation, elle exprime à travers ce qu'elle appelle "les petits brouillons" ses convictions sociales et politiques. Chacune de ses créations mettent en avant ses propres émotions et ont pour objectif de sensibiliser et de déstigmatiser des sujets qui lui tiennent particulièrement à coeur comme la santé mentale, le féminisme dans toutes ses formes, l'émancipation sexuelle des femmes, les inégalités sociales et la justice en emploi.

    Tshoko

    Tshoko est une illustratrice basée à Montréal. Bercée par les romans fantastiques, les bandes dessinées et les films de science-fiction, elle a toujours préféré les héroïnes fortes et combatives. Aujourd'hui, elle accorde un souci particulier à mettre de l'avant les personnes moins, peu ou mal représentées dans ses illustrations. Elle pense que les imaginaires connotés féminins dans les sociétés occidentales sont sous-évalués et intériorisés. Son travail consiste à se réapproprier cette culture de ""fille"". Chaque personne devrait avoir des représentations diverses auxquelles s'identifier.

    Linktr.ee 

  • Organisations partenaires

    Merci!

  • Partenaire financier

    All Posts
    ×