• Rejoignez-nous

    du 19 au 23 septembre

    Le Projet de la réalité climatique Canada et le Réseau international étudiant pour le climat organisent une Semaine d'action des jeunes pour le climat en amont du jour de la grève mondiale pour le climat, qui aura lieu le 23 septembre. La semaine d'action pour le climat est l’occasion de célébrer l’action climatique et d’assister à une série d’ateliers, de webinaires et autres activités destinées à s'informer et à se former. Les cibles de réduction d'émissions de GES et les négociations mondiales sont importantes, mais nous ne pouvons ignorer le fait que pour résoudre la crise climatique, nous devons également nous attaquer aux problèmes systémiques profondément enracinés dans nos sociétés.

  • programme

    Le changement climatique, c’est le changement systémique

    19 septembre

    Il commence à faire chaud ici! 

    L'objectif de cet atelier sera de montrer comment l'augmentation des températures affecte différents aspects de notre vie tels que notre alimentation, l'eau, l'inflation ainsi que la façon dont cela contribue à l'augmentation des maladies et du taux de mortalité au sein des populations vulnérables. L’atelier permettra aux étudiants de se faire une idée nuancée des subtilités de la crise climatique et de la connectivité entre les systèmes sociaux. L'événement aura lieu en présence du Dr Jessica Blythe, professeure adjointe et chercheuse à l'Université Brock, ainsi que de Shannon Fernandes, coordinatrice du changement climatique pour la ville de Lincoln, qui parleront de l'adaptation au changement climatique.

    20 septembre 

    Désagréger les tempêtes ensemble

    Les étudiants pourront découvrir l'importance de la résilience et la création de communautés en cas d’urgences climatiques. Que faire sans électricité pendant plusieurs jours? Comment cela affecte-t-il l'assurance d’un logement ou le prix d’une maison? Le but de cette session sera d'apprendre aux étudiants comment créer un réseau de soutien en cas de nécessité d’agir rapidement et de réinventer le sens qu’ils donnent à la notion de communauté. Afin d’apporter un soutien aux étudiants, Shelley Lepp, du Collectif des Écrivains du Canada, animera un atelier d'écriture pour leur permettre de trouver leur voix et de les aider à imaginer à quoi pourrait ressembler la vie dans une situation d'urgence climatique.

    21 septembre

    Perspectives internationales sur l'éco-anxiété et l'art 

    Cet atelier est conçu pour être un espace sûr afin de travailler sur l'anxiété climatique à partir de moyens artistiques. En partenariat avec Uni C, nous offrons aux participants des outils et des ressources pour comprendre leur éco-anxiété dans une perspective mondiale, tout en leur permettant d'utiliser l'art pour travailler autour de leurs émotions. L'atelier explorera comment créer un poème ou une œuvre d'art pour réduire leurs peurs liées aux changements climatiques ou à une catastrophe écologique. Accompagnés d'un panel d'experts de l'éco-anxiété, les étudiants auront aussi l’occasion de discuter de leurs expériences de l'anxiété climatique avec des professionnels.

    22 septembre

    Cesser de financer la crise climatique 

    Cet atelier donnera aux étudiants une compréhension plus approfondie de la façon dont leur argent sert à financer la crise climatique. Il permettra aux étudiants de prendre des décisions réfléchies et d'engager une réflexion critique sur le placement de leur argent et comment cela profite ou nuit au mouvement climatique.

    23 septembre

    Rejoignez la grève pour le climat  -

    Sous l’impulsion de jeunes militants pour le climat, un mouvement intergénérationnel descendra dans les rues du monde entier, pour une «Marche pour nos vies» et défendre l'avenir de chaque génération. L'objectif de la grève pour le climat est d'impliquer la communauté dans une action climatique massive pour faire passer le message au gouvernement que nous avons besoin de changement. La grève mondiale pour le climat rassemble des étudiants, des jeunes et des militants unis par l'espoir d’obtenir une justice climatique et celui d'une transition juste vers un monde meilleur.

  • Inscription

    Programme à consulter ci-dessous

  • faisons la grève pour le climat - 23 septembre

    Si vous voulez agir pour le climat et soutenir le mouvement de ces jeunes, rejoindre cette grève est une occasion idéale. Que vous ayez 7 ou 77 ans, vous pouvez faire preuve de solidarité envers ce mouvement et rejoindre les jeunes de toute la planète en prenant part à la grève la plus proche de chez vous ou à l'un des principaux événements à Montréal, Toronto et Vancouver.

     

    Découvrez Climate Strike Canada pour trouver une grève près de chez vous.

     

    Nous n'avons qu'une seule planète et nous avons encore la chance de pouvoir la sauver dans l’intérêt de notre génération et pour les générations futures. Si vous ne trouvez pas de grève pour le climat près de chez vous ou dans votre région, organisez-en une! Inscrivez-vous ici aux ateliers pour en savoir plus sur le changement climatique ou pour obtenir des outils et l'inspiration nécessaire pour organiser une grève pour le climat au sein de votre communauté.

  • Les animateur·rice·s

    Merci de partager vos connaissances et de soutenir l'action citoyenne des jeunes en faveur de la justice climatique!

    Shannon Fernandez

    Shannon Fenrandes est la Coordonnatrice en matière de climat pour la Ville de Lincoln, en Ontario et étudiante au doctorat au sein du Centre de recherche sur la durabilité environnementale (ESRC) à l’Université Brock. Shannon a complété son baccalauréat ès sciences à l’Université de Waterloo avec mention spéciale du Doyen et été nommée Valedictorian de la Faculté des sciences. Elle a complété sa maîtrise dans cette même université et a obtenu un certificat post-diplôme de l’Université Wilfrid Laurier. Shannon est dévouée aux solutions climatiques et contribue à des projets à haut rendement visant à construire un meilleur avenir.

    Jessica Blythe

    Jessica Blythe est professeure agrégée à l’Université Brock. Sa recherche porte sur l’expérience du changement écologique dans les collectivités et l’analyse des différences de capacité d’adaptation et de transformation. Elle s’intéresse tout particulièrement à la résilience des communautés face aux changements climatiques, à la pêche durable à petite échelle, et à la gouvernance collaborative et équitable des ressources marines. Son travail empirique s’est déroulé dans l’Afrique de l’Est, en Mélanésie, en Australie et plus récemment dans le Sud de l’Ontario.

    Shelley Lepp

    Nommée Co-directrice générale du Collectif des écrivains du Canada en 2019, Shelley s’était engagée en tant qu’animatrice bénévole dès 2018. Elle a dédié sa carrière professionnelle au secteur des organisations à but non lucratif, travaillant notamment en gestion des bénévoles, événementiel, levée de fonds, communications et planification stratégique. Shelley détient une maîtrise en Éducation des adultes et développement communautaire de l’OISE, à l’Université de Toronto. Sa recherche, subventionnée par la Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, a porté sur l’écriture expressive à titre d’intervention non-clinique de santé mentale. Elle est écrivaine, militante pour la santé mentale et très engagée au niveau communautaire. Shelley est également maman de quatre enfants très occupé·e·s — il ne serait d’ailleurs pas surprenant de la croiser dans la région de Toronto avec ses enfants en route vers une patinoire de hockey, ou bien à courir au bord du lac avec son chien ou même lors d’une bataille de ballons d’eau entre les enfants de son quartier.

    Caroline Hickman

    Psychothérapeute et maître de conférences à l'université de Bath, Caroline étudie depuis dix ans les réactions émotionnelles des enfants et des jeunes au changement climatique dans le monde entier.

    Ses recherches portent sur l'anxiété et la détresse écologiques, l'empathie écologique, les traumatismes, les blessures morales et l'impact de l'anxiété climatique sur les relations familiales. Elle est principale co-auteure d'une étude quantitative mondiale de 2021 sur les émotions et les pensées des enfants et des jeunes concernant le changement climatique, publiée dans The Lancet Planetary Health. Elle a développé une gamme de services thérapeutiques pour la détresse écologique, un modèle d'évaluation psychologique pour l'éco-anxiété, et a organisé des ateliers sur la psychologie du climat, la résilience émotionnelle et la santé mentale au niveau international.

    Dr. Maxime Boivin

    Maxime est chercheuse en changements climatiques à l’INSPQ et professeure associée au Département d’information et de communication de l’Université Laval.

    Elle détient un doctorat en communication publique où elle s’est intéressée aux changements de comportements relatifs aux problématiques de santé publique. Elle travaille sur la mobilisation en vue de réduire les impacts sociosanitaires des changements climatiques.

    Ses projets de recherche portent sur l’écoanxiété, le verdissement urbain et la communication des changements climatiques. Maxime est co-directrice du Groupe interdisciplinaire de recherche sur l’écoanxiété et l’engagement citoyen (GIREEC).

    Chúk Odenigbo

    Fièrement Franco-Albertain, Chúk est passionné par les manières dont l’environnement a un impact sur la santé humaine et la question de la justice dans notre compréhension du fonctionnement de nos sociétés. Chúk est par ailleurs très actif dans les espaces de changement au Canada et à l’international. Sa formation comprend l'environnement, la chimie, la santé publique et la géographie médicale.

     

    Dans son travail en tant que directeur fondateur de Future Ancestors Services, il se penche sur la justice environnementale et la justice climatique. En dehors de son travail, il est impliqué dans plusieurs conseils, comités, conférences et mouvements pour réimaginer et recréer nos systèmes pour le bien-être de tous les êtres Humains et non-humains.

    Dino Fitriza

    Ambassadeur de la réalité climatique depuis 2011, il a réalisé des présentations sur le changement climatique devant plus de 5000 personnes depuis 2011, hors ligne et en ligne.

     

    Dino travaille à Gain Indonesia, en tant que spécialiste technique - conception centrée sur l'humain. Auparavant, il a travaillé comme responsable du pilier environnemental au secrétariat des ODD de la province de DKI Jakarta.

    Swary Utami Dewi

    Activiste sociale et animatrice pour les questions de foresterie sociale, de changement climatique, de genre et de développement communautaire, elle est membre active du groupe de travail sur la foresterie sociale, mis en place par le ministère, depuis novembre 2006 jusqu'à aujourd'hui.

     

    Elle est membre fondatrice du conseil d'administration de la Kawal Borneo Community Foundation (KBCF). Cette organisation, basée à Kalimantan, se concentre sur les questions d'autonomisation des communautés forestières.

     

    Tami est également une Ambassadrice de la réalité climatique depuis 2009.

    All Posts
    ×